• L'attraction vibratoire

     

    L’attraction vibratoire

     

    Voilà un sujet clé – qu'apparemment –, pas grand monde connaît. À ma connaissance, le premier à avoir développé ces notions est William Walker Atkinson en 1906 dans son fameux livre : La vibration de la pensée et la loi de l'attraction dans le monde de la pensée. Traduit à priori, depuis 1996 par Marcelle Auclair.

    Comment se fait-il d'après vous, que les choses arrivent comme elles arrivent ? Quelques fois, il nous arrive de bonnes choses, comme par un heureux hasard, et d'autres fois, malheureusement, il se passe de mauvaises choses. Ce que j'entends souvent, c'est : « Bah… c'est la vie. » Oui, effectivement, c'est la vie, toujours avec des hauts et des bas…

     

     

    Quand c'est du bien, tout va pour le mieux, mais si ça ne correspond pas à ce que l'on souhaite, alors là, évidemment, ça pose problème. Nous allons donc essayer d'élucider au mieux la question et plus particulièrement, celle des problèmes, de manière à pouvoir y remédier tant que possible. Je n'aime pas parler de « problèmes », mais il faut bien avouer que sur cette planète, rares sont ceux qui n'en ont point. Généralement, tout le monde y pense, et cela même, jusqu'à se les créer. Ensuite, on cherche inlassablement à s'en dépêtrer ou à y échapper.

     

    En général, quand on a des soucis, on remet le problème entre les mains de Dieu si l'on est quelque peu croyant. Ou alors, on jette la pierre aux autres, ou encore on ira inventer des choses comme le destin, la malchance, etc. Enfin, on aura tendance à chercher tout ce que l'on pourra trouver autour de soi, à part soi-même. Bien entendu – nous subissons – alors l'instinct veut que l'on se place en tant que victime, et dans ce cas, il est clair que la cause première ne peut pas provenir de soi-même. Mais voyez comme cette image est significative : « On cherchera tout autour de soi, et très rarement en soi-même ». Un point central attractif, et des choses qui tournent autour. Cette image se retrouve dans bien des cas, par exemple dans l'atome et ses électrons, dans les systèmes stellaires, les galaxies…

     

    En prenant l'image de l'atome. Bien que ses électrons soient séparés du noyau, ils font bien partie du même atome. Ensuite, ces atomes s'attirent les uns les autres ; ils se lient par affinité et forment des molécules qui à leur tour, émettent une vibration commune et attractive. Pour l'être humain, eh bien, c'est à peu près la même chose, à part que généralement, il n'a pas conscience qu'il fait partie « du tout ». Alors il a tendance à accuser tout ce qui l'entoure. Dans certains cas, il a même le sentiment que le ciel lui en veut. Eh oui, vous devez connaître ces mots : « Mais qu'ai-je fait au Bon Dieu ? »…

    D'autre part, il est vrai que chacun est relativement soumis à son karma. Il peut encore être sous l'influence du zodiaque et autres vibrations cosmiques… Enfin, nous en développerons le sujet plus loin.

    Pour les curieux, donnons déjà quelques précisions…

    Le karma a tendance à mener les humains par le bout du nez et bien souvent on ne peut pas faire autrement que de le suivre. Cela peut être dû à de multiples causes comme les tentations, les instincts irrésistibles, l'ego, et – il faut tout de même le dire – l'immaturité. Alors, on parlera de destin entre autres choses… Néanmoins le libre arbitre existe et comme on le dit aussi : on a toujours le choix. Alors vous me direz que d'un côté Dieu nous donne le choix avec le libre arbitre, et d'un autre, il nous bloque et nous manipule avec le karma, le zodiaque, etc.

    Effectivement, Dieu nous donne toutes ces choses, mais il les a données dans un certain ordre pour l'harmonie. Et l'homme, n'en ayant pas la maîtrise, les a prises plutôt dans le désordre, d'où la dysharmonie.

     

    Penchons-nous sur la Bible. Beaucoup pensent que la Bible contient des vérités à étudier dans leurs profondeurs, mais beaucoup également, trouvent qu'elle demeure très énigmatique. L'ayant moi-même étudiée de longues années, j'aimerais donc avec vous, en éclaircir quelques points qui me paraissent essentiels.

    Aussi, pensez-vous que l'arbre de la connaissance était une erreur ou encore, une préméditation de la part de Dieu ? Oui, je l'ai entendu. Évidemment que non. Toute la création est le corps manifesté de Dieu, tout comme le corps humain est la manifestation de l'Esprit de l'homme. Tout comme le macrocosme (le cosmos), et le microcosme (l'homme).

    Pour l'expliquer simplement, la création est comme le corps de Dieu, et en ce sens, Dieu ne pouvait pas se manifester ou – si vous préférez – se représenter sans cet arbre, puisqu'il fait partie de lui au niveau de ses différentes puissances, ou facultés. Dieu donne tout ce qui est ; mais pour manger de l'arbre de la connaissance et avoir la maîtrise de ses effets, il fallait déjà être grand, mature, et d'une conscience élevée. D'où l'erreur d'Adam et Ève d'en avoir mangé. Bien sûr, il y a des profondeurs, mais je pense qu'il est préférable de l'expliquer le plus simplement possible, pour la bonne compréhension de tous. Enfin, pour ceux qui préfèrent se nourrir à la façon intellectuelle, ne vous inquiétez pas, à mon humble avis, vous serez bien servis aussi !

     

    Quant aux influences zodiacales et cosmiques, comme je l'avance, ce sont des influences. Mais encore. Pensez-vous que Dieu ait placé le zodiaque et les influences du cosmos pour nous mettre des bâtons dans les roues ? Ou peut-être encore, pour nous manipuler et que nous nous y soumettions ?

    En fait, d'après certains secrets, et autres mystiques que l'on pourrait retrouver dans le Zohar, c'est notre âme elle-même qui choisit son zodiaque pour son incarnation. C'est-à-dire qu'elle choisit le moment précis de son incarnation suivant la vie qu'elle souhaite expérimenter.

    Alors n'y trouvez-vous pas là, déjà, quelques lumières ?

     

    Toutes ces choses qui viennent d'être exposées n'existent en fait que pour la propre élévation de l'homme et du monde relatif à son univers. En réalité, ces choses existent pour nous pousser à la maîtrise de soi – changer, et ainsi pouvoir recevoir ces effets cosmiques de manière positive. Ils sont là en tant qu'outils pour aider l'homme dans son karma sur le chemin de son élévation, de son évolution de conscience. Eh oui, tout ce qui est sur terre – y compris ces influences – n'existe que pour la propre évolution de tous. Chacun a son propre travail et chacun participe à l'élévation commune à l'échelle de l'humanité. Bref, nous approfondirons plus loin ces dernières questions.

     

    Revenons-en à l'attraction vibratoire.

    Je disais que généralement dans la vision de l'homme, tout ce qui peut lui arriver de mauvais est souvent attribué à la faute des autres ou de toute autre chose, à part lui-même. Cette histoire est à peu près vieille comme le monde : depuis Adam et Ève, à l'instant où ils ont mangé du fruit de l'arbre de la connaissance. À cette suite, Dieu demanda pourquoi à Adam. Alors Adam n'a pas pu s'empêcher de remettre la faute sur Ève en rétorquant (Genèse 3:12) : « C'est la femme que tu m'as donnée qui m'a tenté ». N'est-ce pas étonnant ?

    Ensuite, tout au long de l'histoire biblique et de ses commentaires, on ne peut s'empêcher d'accuser le serpent, et tant qu'à faire, l'arbre avec… Mais généralement, ce n'est jamais soi-même. Curieux, non ? Quoi qu'il en soit, le fait d'aller chercher en dehors de soi – schéma bien connu des psychologues – est tout à fait instinctif et bien souvent inconscient. On cherche à se débarrasser du problème coûte que coûte, quitte à le reporter sur les autres – tant qu'il n'est pas sur soi, c'est la seule chose qui importe. On veut se sauver avant tout. C'est l'instinct de conservation.

     

    Comment pouvons-nous comprendre qu'en réalité tout problème provient à la base de notre état intérieur ?

    Aussi, je le rappelle : Tout le monde, en général, est conscient que son état intérieur est le résultat de ce qui l'a forgé tout au long de sa vie. Mais ce n'est pas tout ; il est aussi la résultante de nos vies, celles de nos multiples incarnations, et tout cela est encore soumis à l'influence de nos ancêtres familiaux. Rendez-vous compte ! Depuis des milliers d'années ; les traumatismes, les déceptions, les faiblesses, les joies et les peurs… Tout ce qui a pu marquer est inscrit et incorporé en chacun, caché au plus profond de son être.

    Aussi, nous verrons plus loin que ces informations ont marqué l'ADN, et autres corps de l'homme – ces corps subtils énergétiques. C'est ce qui nous a fait ; chacun, avec nos défauts et nos qualités. Bien sûr, nous évoluons et nous dépassons certains ennuis. Mais cela n'empêche en rien que, si nous sommes incarnés sur cette terre, en cette époque, c'est qu'il y a encore des choses à voir. À de très rares exceptions, nous sommes tous là pour apprendre de nos expériences et évoluer.

     

    Je conçois qu'il se peut que vous ayez du mal à acquiescer devant certaines vérités comme : la réincarnation, les énergies vibratoires, la conscience liée à l'ADN et de nombreuses autres choses. Le but de cet ouvrage est précisément d'éveiller les consciences. Apporter un peu de lumière sur les questions existentielles et envers le ciel, en révélant au juste, ce qui fait que les choses sont ce qu'elles sont, et comment mieux y réagir. Aussi, je me réfère souvent à des rapports théologiques ; car, comme je vous l'ai dit, il faut admettre que la religion est bien implantée en ce monde, de manière ancestrale.

     

    Si vous n'êtes vraiment pas prêt à entendre ce genre de chose, eh bien, c'est votre libre choix que je respecterais en toute compassion.

    Si vous êtes curieux et suffisamment ouvert, j'espère que cet ouvrage vous éclairera tant que possible…

     

    Il arrive que certains soient soumis à quelques croyances ou superstitions. Or, quand il se produit des soucis récurrents qui paraissent bien installés, et que finalement dans votre désarroi vous pourriez croire que vous êtes sous l'emprise d'un mauvais sort, vous pourriez en venir à vous dire : Pourquoi précisément moi, et pas mon voisin ?

    En fait, il est fort probable qu'à la base vous y soyez plus sensibles que le voisin. Alors, au lieu de rejeter le problème sur l'extérieur, n'y aurait-il pas quelque chose à faire en vous-même ?

     

    Bien entendu, en dehors de vous qui subissez, ceux qui sont capables d'envoyer ce genre d'énergies « nocives » ont aussi leurs propres affaires à travailler. Mais il s'agit d'eux et non de nous. Pour notre part, le travail est d'éviter d'être sensibles à toute mauvaise énergie. En effet. À ressasser sur les nocivités et les agressions extérieures, nous les prenons en nous ; nous vibrons comme elles ; nous les nourrissons. Évidemment, cette option n'a pas de finalité bien réjouissante. En allant en ce sens, nous n'en finirions pas, nous partirions à la guerre, nous verrions l'enfer, jusqu'à même nous autodétruire.

    Quand on dit qu'il faut s'efforcer à rester dans le positif, ce n'est pas pour rien. Ce ne sont pas que de belles paroles ou de la philo. On a tendance à répondre : « Oui je sais », mais que sait-on au juste ? À priori, peu savent qu'il se cache une véritable réalité là-dessous.

    Du mauvais, il y en a toujours un peu partout, mais du bon aussi. Notez bien ce qui suit : Le problème est qu'en étant dans un état intérieur qui n'est pas particulièrement bien, on risque fort d'attirer tout ce qui peut y ressembler. Voilà en gros comment fonctionne l'attraction vibratoire.

     

    Maintenant, voyons d'un peu plus près cette réalité.

    Tout est énergie. Dans le contexte, il s'agit d'énergies vibratoires, et plus précisément « d'ondes vibratoires électromagnétiques ». Sans m'étaler sur la question, en Kabbale, on pourra vous expliquer que la base n'est pas énergie mais lumière. C'est la lumière qui provoque l'énergie. Et la base créatrice est amour et pensée. Concernant cette dernière, on pourra aussi développer en vous disant qu'il s'agit en réalité de l'ADN cosmique, ou d'une pensée cosmique informe et fluidique – fruit de la création, dans laquelle on façonne sa propre pensée. Ce que l'on appelle « la forme-pensée » est le démarrage d'une création pouvant se manifester jusque dans la matière… Vous avez compris ?

    Oui, que tout cela est bien compliqué ! En effet, c'est juste pour vous dire que j'ai moi-même étudié toutes ces choses et que la globalité de mes développements ne s'appuie pas sur de simples idées, mais sur de multiples études et expériences vécues. Cela, même s'il m'arrive de m'engager sur des propos philosophiques, mes développements sont souvent pour moi, ce que je définirais comme « la sève de l'âme ».

     

    Je vous préviens tout de même ; je suis conscient que la première partie de cet ouvrage est assez matheuse et soumise à l'intellect, mais je me sens obligé d'en passer par là. D'ailleurs, c'est également dans le dessein de vous laisser entrevoir le sens évolutif des consciences. Ensuite, j'aimerais vous démontrer que l'on peut se servir de cette faculté – l'intellect – d'une manière tout à fait différente, plus propre, plus productive, et cela, quel que soit le domaine traité. Aussi je vous demanderai un peu de patience ; je vous assure que ma plume s'aiguisera au fil des pages de ce livre. Vous devriez y prendre plus de goût, et même – je l'espère – être captivé par sa lecture.

     

    Enfin, entrons dans le vif du sujet.

    L'attraction vibratoire est un phénomène étudié aujourd'hui en physique quantique (cf. « Références et bibliographie » en fin d'ouvrage). Tout corps émet des ondes vibratoires et attire à lui les mêmes ondes provenant d'autres corps, ou de tout autre élément. Et ce, qu'il soit fait d'une base matérielle, ou purement éthéré, à l'état d'énergie. On peut même y inclure l'énergie contenue dans le vide, voire, dans le vide cosmique.

     

    La science découvre de nos jours ce que la spiritualité manipule un peu comme un enfant depuis des milliers d'années. En physique quantique, il est prouvé aujourd'hui que le vide n'existe pas. On y trouve d'énormes quantités de réseaux d'énergies et tout est émetteur d'ondes vibratoires. Ainsi, comme dans notre cerveau, il se produit des échanges de données qui influencent chaque élément, chaque corps, et donc, chaque personne. Et cela bien souvent, dans une totale inconscience pour chacun.

    Sur terre et jusque dans le cosmos, il existe des groupes amalgamés d'énergies vibrant à une certaine fréquence. Ces énergies peuvent être bonnes, moins bonnes, ou mauvaises. Certaines énergies s'amalgament justement du fait que toutes énergies identiques s'attirent les unes aux autres comme des aimants, ou à l'image des molécules dont nous avons parlé. Sous cette forme, on parlera d'égrégores. Ces derniers comme toutes énergies peuvent être créés par l'être humain ou groupe de personnes qui ont le même mental, ou la même pensée souvent répétitive. Ainsi on pourrait dire que lorsque l'égrégore est bien nourri et renforcé par les pensées et les mots, celui-ci acquiert une certaine forme de vie. Telle une entité ; il devient relativement indépendant et actif suivant la force qu'on lui aura donnée. En d'autres termes, en prenant l'exemple des prières ; lorsque plusieurs personnes prient en même temps, en se focalisant sur un même sujet, il se crée un amalgame d'énergies agissantes qu'on appelle égrégore.

    Il existe également des énergies libres, tout comme les électrons libres. Une connaissance basique de la chimie vous donnerait une bonne image de ces phénomènes d'attractions. Il s'agit en fait, d'une loi universelle. Tout ce qui vibre à la même fréquence s'attire comme des aimants et, à l'inverse, tout ce qui n'a pas la même vibration se repousse.

     

    Bien entendu, quand on parle d'attraction, il serait plus précis de parler d'attraction-répulsion. Oui, il va de soi qu'en étudiant l'attraction vibratoire on y trouve la répulsion. Nous sommes tous confrontés à ces énergies d'attraction-répulsion pour le meilleur équilibre du monde. En revanche, il surgit souvent des points de déséquilibre du mauvais côté, principalement dû à l'état de conscience planétaire. Et la question demeure pour chacun de savoir comment attirer les bonnes choses et repousser les mauvaises.

     

    On dit aussi que les opposés s'attirent, mais ce n'est pas la bonne image. Il y a obligatoirement une vibration commune et forte qui fait qu'ils s'attirent. Et si vraiment il s'agissait d'opposés, il y aurait alors répulsion. En d'autres termes, on n'aurait aucunement affaire à cette autre partie.

    Je vais prendre un exemple des plus simples, sans grande valeur, juste pour l'explication.

    Une personne peut avoir peur de l'eau et une autre, au contraire, aimer l'eau. Dans ce cas, la vibration commune est « l'eau ». Ainsi, l'attraction vibratoire pourra agir sur ces deux personnes bien que les positions soient opposées.

     

    Quand deux personnes sont attirées l'une à l'autre, il y a obligatoirement « vibrations communes ». C'est ce que l'on appelle avoir le feeling, ou encore – c'est le cas de le dire – être sur la même longueur d'onde. Même le fait d'être souvent en désaccord, avoir des heurts avec quelqu'un constitue une vibration identique et donc attractive. Désolé de devoir éclaircir ce dernier point, mais les cas de frictions et de désaccords entre deux parties sous-entendent que sous certaines facettes, elles sont identiques.

     

    Les vibrations sonores fonctionnent de la même manière. Prenez par exemple deux guitares correctement accordées et pas très espacées l'une de l'autre. Faites vibrer une corde sur une guitare ; vous verrez et entendrez que sur l'autre guitare, la même corde vibrera. Le phénomène étant tout simplement que leurs corps résonnent sur la même fréquence.

     

    Chaque être ou chaque chose est constitué d'énergie, et cette énergie est vibrante et émettrice. C'est ce qui attire ou repousse. Elle interpénètre les éléments et les corps. Elle influence nos états d'être, nos pensées et nos directions. De plus, elle n'est pas soumise ni au temps ni à l'espace ; ni aux montagnes ni aux océans. En effet, les extrasensoriels, clairvoyants et clairsentients sont assez familiarisés avec ces choses.

     

    Je pense qu'à partir de là il est plus clair de comprendre que chacun a tout intérêt à émettre de bonnes vibrations. C'est-à-dire, en gros : être bien dans sa peau, avoir de saines pensées, ressentir la joie, le bonheur et l'amour en soi. Vivre dans la paix et l'harmonie pour pouvoir projeter à son tour ces énergies autour de soi, et ainsi, en recevoir la pareille. Le retour étant toujours décuplé. Oui, nous recevons toujours « plus » du fait que ces énergies sont omniprésentes et parce qu'elles proviennent de partout autour de nous ; de tout corps, et jusque depuis le cosmos. J'admets que l'histoire n'est pas si simple, mais vous devriez la saisir au fur et à mesure de votre lecture.

     

    Maintenant, lorsque l'on s'en remet à Dieu et que l'on dit des mots comme « Si Dieu veut… » ou encore « Qu'ai-je fait au bon Dieu ? », je pense que vous pouvez déjà entrevoir la réalité du processus. Par ces formulations ou pensées, on remet tout sur Dieu, mais, si l'on ne change rien en soi, on ne pourra malheureusement pas obtenir grand-chose du ciel. Car, malgré tout, chacun reçoit ce qu'il émet, c'est-à-dire – ce qui est en lui. On peut également comprendre par là, la profondeur des mots « Aide-toi et le ciel t'aidera ».

    Finalement, chaque être humain a son propre travail à réaliser avec l'aide de Dieu. Oui, je ne parlerai pas de « grâce de Dieu », car cela sous-entend la miséricorde, le pardon de Dieu qui obligerait la notion d'un mérite particulier. Or, je considère qu'étant dans le non-jugement, le ciel est toujours dans « l'aide et la compassion ». Toutefois, n'entendez pas que le ciel n'est pas dans la miséricorde et le pardon. Cela va de soi, car en fait, il est bien au-dessus de cela.

    On peut et il est même nécessaire de demander l'aide du ciel par de petites pensées, ou formulations simples et propres, ou encore par des prières. C'est une bonne chose de croire et de ressentir la Présence Divine. Sachez aussi que lorsque l'on s'adresse à Dieu, il s'agira d'anges, d'archanges recteurs ou encore, de maîtres et de guides alignés à la conscience divine.

    Concernant Dieu, sans être exhaustif ni péjoratif, on pourrait dire qu'il ne fait pas grand-chose… mais, il fait tout ce qui est. Enfin, pour ne pas nous éloigner du sujet, nous reviendrons plus précisément sur la question de Dieu et de ce qu'il fait. Vous devriez voir alors, beaucoup de choses s'éclaircir.

     

    Pour en revenir à l'attraction vibratoire ; on ne peut attirer à nous que ce qui vibre comme nous. En d'autres termes, nous ne pouvons attirer que ce qui est comme nous, et cela, quelle que soit sa forme. Et si celle-ci peut vous paraître opposée, c'est qu'elle est intérieure et cachée en vous. C'est inéluctable ; c'est une loi universelle – une loi de l'univers.

     

    Voici une petite histoire qui démontre bien l'existence de la forme vibratoire cachée. Il y a quelques années, dans ma jeunesse, j'avais connu un homme, de prime abord fort sympathique, mais qui à mon grand étonnement avait une arme à feu dans la boîte à gants de sa voiture. Je lui demandais alors pourquoi il sortait avec cette arme. Il me répondit qu'il se faisait souvent agresser lors de ses sorties. J'étais vraiment stupéfait. Pourquoi lui se faisait-il souvent agresser ? Alors que je sortais pratiquement aux mêmes endroits, empruntant les mêmes chemins, et je n'avais jamais connu le moindre ennui de ce genre. Malheureusement, cet homme, par ses pensées et son état intérieur, attirait à lui probablement tout ce qu'il craignait. Il ne voulait pas être confronté à ce genre de chose. Il en avait peur. Ou, au contraire ; il attendait inconsciemment d'y être confronté pour combattre ses agresseurs. Sans analyse de cette personne, on ne connaîtra jamais au juste, le réel souci de fond. Mais ce qui est sûr, c'est que ce qu'elle émettait était bien actif en elle.

    Certains me rétorquent qu'un jour on a volé leur voiture ou qu'ils ont été agressés… Ils me demandent alors : Quand une personne se fait voler, est-ce que cela veut dire que cette vibration est en elle ?

    Évidemment, oui. Elle émet cette vibration qui est le « vol ». Attention, cela ne signifie pas pour autant qu'elle soit elle-même voleuse ou qu'elle pense à voler. Elle peut tout simplement craindre le vol. Ce qui finira par attirer le voleur ou des situations liées au vol. Elle peut tout simplement l'imaginer, en avoir peur et y penser ; et finalement, en parler et le manifester. Et c'est à partir de là que l'on dit que la pensée est créatrice.

     

    Quand l'homme prendra conscience de l'effet créateur de ses pensées, il commencera à faire attention à ce qu'il a dans la tête.

     

    Comme en parlent les physiciens Mioara Mugur-Schächter et Robert B. Laughlin1 :

     

    « Dans la mécanique quantique, les particules n'ont pas d'état défini à moins qu'elles ne soient observées. »

     

    D'après Slavica Bogdanov, formatrice et coach de vie, auteur de nombreuses brochures, dont principalement sur « la loi de l'attraction et la pensée créatrice » :

     

    « Selon les physiciens quantiques, un atome existe dans toutes ses possibilités comportementales jusqu'au moment où nous l'observons. Une fois observé, ce sont vos attentes à son sujet qui affectent la manière dont il se comporte.

    Par exemple, lorsque vous ne l'observez pas, l'atome se comporte comme s'il était des milliards d'atomes différents, produisant de multiples résultats possibles disponibles. Il frappera parfois le mur, ne le frappera pas, d'autres fois, rebondira au plafond, sur le sol, sur votre front… toutes les possibilités imaginables ! Mais lorsque vous l'observez, il ne produira qu'une seule action – et c'est l'action que vous croyez qu'il manifestera.

    Agrandies et appliquées à votre propre vie, vos croyances affecteront ce qui surviendra.

    Si vous croyez que vous allez avoir une nouvelle voiture, et je veux dire, si vous y croyez vraiment, l'Univers se réorganisera pour que cela survienne. Comme il est dit dans Le Secret (livre et documentaire vidéo de Thonda Byrne), un monde sur lequel l'esprit n'agit pas est impossible. Tous, nous modelons le monde en fonction de nos pensées et si vous croyez que quelque chose va vous arriver, cela arrivera. »

    1http://www.automatesintelligents.com/biblionet/2005/juin/laughlin.html

     

    (extrait du livre : Une Nouvelle Conscience UN NOUVEAU MONDE)

     

    Perplexe ? Voyez cette vidéo...

     

     

    Vous êtes libre d'utiliser les articles, paragraphes, citations... aux seules conditions de ne pas les modifier, de mentionner le nom de l'auteur "Alain Benitah" et d'y attacher le lien : http://www.alainbenitah.com/

     

     Continuez votre lecture avec : La pensée créatrice

     

    Retour aux Chapitres 

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter